Categories:

L’économie circulaire vise à changer de paradigme par rapport à l’économie dite linéaire, en limitant le gaspillage des ressources et l’impact environnemental, et en augmentant l’efficacité à tous les stades de l’économie des produits.

Succédant à la révolution industrielle, le XXe siècle a vu se développer une société de consommation qui a augmenté de façon très importante son prélèvement sur les ressources naturelles en le multipliant par un facteur 10. Les travaux du programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et d’autres organisations montrent que par la conjonction du développement démographique, de la croissance de la consommation dans les pays développés et de l’aspiration des pays émergents à un modèle de consommation similaire, le niveau de consommation des ressources naturelles sera inacceptable avant la moitié de ce siècle.

L’économie circulaire cible la gestion sobre et efficace des ressources. L’avenir va donc conduire à une mutation profonde des organisations (tant locales que mondiales) et des modes de vie.

L’année 2017 a été riche avec le lancement par le Ministre de la Transition écologique et solidaire d’une feuille de route pour mettre en place les outils opérationnels pour passer d’un modèle économique linéaire à un modèle fondé sur le cycle de vie du produit appréhendé comme une ressource.

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.